Les reconnaissances du Maroc Classic 2017 : Étape 4 – Agadir – Ouarzazate

« Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte ». Après deux soirées passées au SOFITEL, il sera temps de quitter AGADIR. On prendra donc la rocade nord pour arriver vers les avenues nouvelles des programmes immobiliers qui couvrent désormais les collines à l’est. Quelques centaines de mètres pour traverser un petit village et on se retrouvera sur la « vieille » et étroite route de Marrakech. [cml_media_alt id='3253']INBOX)51813d.jpg[/cml_media_alt]Première spéciale sur cette petite route rugueuse et tournoyante qui nous mènera finalement jusqu’à Argana. On quittera la grande route par la droite pour gravir les flancs de la montagne et cette deuxième spéciale, en montée, avec des rochers qui s’effritent sur les bords. Argana, ce nom résonne encore à coup sûr dans l’esprit des concurrents ayant déjà participé au Maroc Classic. Parcouru dans le sens Nord-Sud, disons qu’il s’agit du « Turini » du Royaume chérifien et l’épreuve sera encore l’un des juge de paix en 2017. Cette contrée est peu habitée et seules quelques chèvres et leur berger viendront perturber notre progression. Pas une voiture à l’horizon… Des paysages magnifiques et mystérieux, qui mêlent avec harmonie présence des hommes, flore sauvage et rochers imposants. Nous surplombons un instant la grande plaine du Souss avant de la rejoindre. Ce sera alors une grande route rectiligne et plate qu’il nous faudra parcourir pour arriver à Taroudant. La Gazelle d’Or ne nous accueillera pas cette année. Les portes sont définitivement closes… Ce sera donc un déjeuner–surprise qu’il faudra organiser. Nous ferons confiance à l’équipe CNP pour relever ce défi au coeur de la ville de Taroudant, la petite Marrakech du sud. [cml_media_alt id='3252']INBOX)51813c[/cml_media_alt]Après le déjeuner une grande liaison pour rejoindre Taliouine la capitale du safran, puis Tazenakht la capitale du tapis… Un tronçon bien connu et toujours fortement apprécié. Les vitesses moyennes augmenteront au fur et à mesure que nous avancerons vers Ouarzazate, avec le Haut-Atlas nous faisant face! Au départ de Tazenakht, la dernière spéciale, tracée dans le Tizi N Bachkoum, sur une très belle route, réunira tous les ingrédients pour le plaisir des concurrents : large, goudron impeccable, montées et descentes qui se succèdent dans un rythme endiablé, rapide et joueuse… Rien de tel pour finir l’étape en fanfare, non sans avoir salué et photographié la mythique station-service qui pour votre passage s’est refait une beauté. Enfin, comme chaque année, Ouarzazate et le Berbère Palace accueilleront le Rallye Maroc Classic. Nous y séjournerons deux nuits pour proposer encore davantage de nouveautés et de temps alloué à la détente.
[cml_media_alt id='3254']INBOX)51813e[/cml_media_alt]
[cml_media_alt id='3255']INBOX)51813h[/cml_media_alt]
Posted in Actualités.