Home » Edition 2012 » 19ème Maroc Classic : RAPPORT DE COURSE JOUR PAR JOUR

19ème Maroc Classic : RAPPORT DE COURSE JOUR PAR JOUR

Départ sur les chapeaux de roues pour la 19ème édition du Rallye Maroc Classic (Rabat, 18.3.2012) Le premier jour de la course a conduit les 51 participants de Rabat à Fès, avec un arrêt dans la ville historique de Volubilis. Les pilotes ont été confrontés à deux secteurs de régularité dans la montagne Zerhoun, au nord de Meknès. La première journée, habituellement consacrée à l’affinage du calibrage des voitures, s’est annoncée plus intense que prévue. En effet, 10 équipages sur les 51 ont manqué un changement de direction dans le secteur 2 de la régularité et ont été lourdement pénalisés! Dans le 1er secteur LAZRAK – CHRAIBI (Ferrari 308 GTS 1982) ont dominé LEFORT – LEFORT (Mini Cooper S 1969) et LAZAR – AGOSTINI (Ferrari 308 GTS ), les vainqueurs de l’édition 2011. SUSSET – GUILLO (AC Cobra 1965) ont gagné le second secteur de régularité devant WIEDERIN – HOFER ( Porsche 356 1959) et END – END ( Lotus Elan 1967). Les nouveaux arrivants dans la compétition LEFORT – LEFORT ont pris La tête de la course, suivi par GHISTELINK – DAVID (Mercedes Coupé 3.5 1969) et END – END. Concernant les PRESTIGE, catégorie dans laquelle sont en compétitions les voitures GT modernes construites après 1983, le leader après cette première journée est le gagnant 2011, COURTENS – COURTENS (Ferrari 328 GTS 1989) face aux équipages marocains ALAOUI – ALAOUI (Caterham Super Seven 1994) et TAHIRI – TAHIRI (Mercedes SL 320 1993). Demain, lors de la seconde étape longue de 418 kilomètres, les 51 équipages traverserons le sud vers Bin El Ouidane, avec 3 secteurs de régularité à respecter. 2ème jour de course : Fes – Bin El Ouidane (Bin El Ouidane, 19.3.2012) Un programme de 451 kms avec 3 secteurs de régularité à respecter attendait les 51 participants du Maroc Classic. La première épreuve de régularité de 27 km, dans la région d’Ifrane, ressemblait à une spéciale du Tour de Corse, avec de petites routes bordées des pins et des épingles à cheveux. Sur ce tronçon très sélectif, les gagnants dans la catégorie classique sont Jake et David HALL avec leur Jaguar XK 140 de 1955. Le gagnant dans la catégorie Prestige était à nouveau Damien et Alfred COURTENS (Ferrari 328 GTS 1989). La victoire de Jean-Claude et Richard THIRIET était impressionnante avec leur Jaguar Type C de 1952 dans le secteur 2 de régularité, alors que Majid et Karima ALAOUI (Catherham Super Seven) ont dominé la course en Prestige. La performance des pilotes de la Type C doit être soulignée car tous les concurrents ont mis en avant le fait que cette étape était la plus difficile de la journée. Le troisième secteur de régularité était situé à 17 kms de l’arrivée de l’étape à Bin El Ouidane, de laquelle Fritz et Birgit KAISER sont sortis victorieux de la catégorie Classic. Reportage en 3D sur le rallye du Maroc Classic 2012 (Vaduz, 19.3.2012) La magie des paysages et la diversité des sites du Maroc ont été filmées par le Maroc Classic depuis sa création en 1993. Cette année, nous voulons partager l’expérience du Maroc Classic et faire profiter au plus grand nombre de ces magnifiques paysages. Afin de « donner vie » au Maroc Classic, un documentaire 3D du rallye 2012 a été réalisé et sera disponible prochainement. 3ème jour de course – Bin El Ouidane à Ouarzazate (Ouarzazate, 20.3.2012) Lors de cette troisième étape les pilotes sont partis de Bin El Ouidane pour rejoindre Ouarzazate, la porte du Sud. La traversée de l’Atlas, étape difficile de ce 3ème jour, a parfaitement été exécutée par les 50 concurrents encore en course. Curieusement, et heureusement, les organisateurs n’ont enregistré qu’un abandon, montrant la qualité des voitures concurrentes du rallye. Dans la catégorie Classique Susset entwickeln et Guillot (AC Cobra 1965) ont remporté le 1er secteur de régularité de la journée, malgré le mauvais état des routes de montagne. La catégorie Prestige a été dominée par Alaoui – Alaoui sur leur Caterham Super Seven de 1994. Le deuxième secteur a vu Lazar Agostini, les gagnants des dernières années », prendre la première place de la catégorie classique sur leur Ferrari 308 GTB de 1980. En Prestige, Nabil et Selma Lalhou ont remporté leur première victoire du rallye sur leur Porsche 911 C4 de 1998. Demain les Pilotes du Maroc Classic rejoindront Agadir, par l’ouest du Royaume et la côte Atlantique, avec une étape longue de 476 kms. La plus longue du rallye 2012. 4ème jour de course : Ouarzazate à Agadir (Ouarzazate, 21.3.2012) Ouarzazate à Agadir était au menu du 4ème jour de la 19ème édition du Rallye Maroc Classic. Une étape longue de 476 kms, avec 3 secteurs de régularité au programme. Les deux premiers secteurs étaient de la «régularité pure», organisé sur les longues lignes droites du sud du Maroc, avec leurs paysages typiques, similaires à ceux de l’Arizona. Le troisième secteur, effectué dans l’après-midi, a été programmé dans la vallée du Souss, peu avant l’arrivée à Agadir, sur les routes de moyenne montagne. Dans la catégorie Classic, le premier secteur de régularité a été remporté par TOULAHLI – VERGER (Porsche 911 1979, suivi par END – END (Lotus Elan 1967) en deuxième position et GHISTELINK – DAVID (Mecedes Coupé 3,5 1969) en troisième. En Prestige, GALVAN – GALVAN (Ferrari 612 Scaglietti 2008) ont dominé le premier secteur de régularité, suivi par R. LALHOU – S.LALHOU (Porsche 911 C2 1992) et ALAOUI – ALAOUI (Caterham Super Sven 1994). Demain, la 5ème étape s’annonce moins exigeante que les 3 premières, avec une boucle autour d’Agadir comprenant 2 secteurs de régularité. Un essai de navigation sera également proposé aux concurrents. 5ème jour de course : Autour d’Agadir (Agadir, 22.3.2012) La bataille pour la tête du 19ème Rallye du Maroc Classic est toujours intense après ce cinquième jour de course. Le programme du jour consistait en une boucle autour d’Agadir à travers Taroundannt. 2 secteurs de régularité sur les routes de montagne ont été organisés. Les conditions météorologiques étaient difficiles, avec plus de 30°C et les voitures classiques ont particulièrement souffert. KAISER – KAISER (Mercedes 300 SL 1957) et wholesale jerseys ARAKI – ARAKI (Triumph TR 5 1968) ont notamment dû faire face à un problème de bouchon de vapeur ; tandis que les moteurs de MEGUETOUNIF – MEGUETOUNIF (Alfa Romeo Giulietta 1959) et CEREZO – CEREZO (Jaguar XK140 1954) étaient en surchauffe. De gros changements dans le classement général sont survenus suite à ces 2 secteurs et END – END (Lotus Elan 1967) prennent la tête du classique et GALVAN – GALVAN (Ferrari 612 Scaglietti 2008) celle du Prestige. Le premier secteur a été remporté en catégorie Classique par END – END et en prestige par GALVAN – GALVAN. Le deuxième secteur a couronné SUSSET – GUILLO (AC Cobra1965) en classique et LALHOU – LALHOU (Porsche 911 C2 1992) en Prestige. Demain, les concurrents en lice rejoindront Marrakech suite à la traversée du mythique Tizi n’Test. Derniers jours de course – Jours 6 & 7 (Marrakech, 24.3.2012) Le sixième jour de course marque la fin d’un magnifique Rallye plein de rebondissement, d’enchantement et de convivialité. La sixième étape était donc la dernière occasion de départager après une semaine intense les 51 participants qui ont sillonné, lors de cette ultime étape, les routes d’Agadir jusqu’à Marrakech avec la difficile mais majestueuse traversée de l’Atlas et du fameux Tizi n’Test qui permet de découvrir les paysages verdoyants de la région d’Asni et d’Ouirgân. Après la vallée ?La du Nfiss jalonnée de vieilles kasbas, on atteint enfin le Tizi n’ Test, incomparable belvédère d’altitude dominant la grande plaine surchauffée du Sous. A Taroudant, ancienne capitale de la province située à quelque 90 Quarterly Km de là, les participants ont pu profiter du havre de paix qu’offre le prestigieux Wholesale Miami Dolphins Jerseys hôtel La Gazelle d’Or le temps d’un déjeuner. Les deux derniers jours de course ont été marqués par de nombreux chamboulements dans le classement général mais aussi par la découverte cheap MLB jerseys du mythique Palace Marocain La Mamounia situé en en plein cœur de Marrakech. L’hôtel entièrement repensé et réaménagé par le célèbre décorateur Jacques Garcia a émerveillé les participants avec son parc de 8 hectares qui longe des remparts du XIIe siècle. Tout au long de ce rallye, les participants ont pu profiter des magnifiques paysages qu’offre le Maroc, mais aussi de la gentillesse de ses habitants, d’un temps estivale, de la richesse de sa gastronomie et du luxe des hôtels dans lesquels ils ont eu le plaisir de descendre. Après 6 jours de course et avant d’aborder la dernière étape qui consiste en une boucle de 148 Kms et 2 secteurs de régularité aux environs de Marrakech, les END (Lotus Elan) étaient en avance de 4 points/secondes sur l’équipage THIRIET-THIRIET (Jaguar Type C) et 4 secondes de plus devant l’équipage LAZAR – AGOSTINI (Ferrari 308 GTB). Tout c’est joué lors du dernier jour de course et plus spécialement au secteur de régularité 17 dans lequel 9 contrôles secrets ont été planifiés. Ainsi les grands gagnants de cette 19ème édition du Rallye Maroc Classic sont les allemands Jürgen END et sa charmante épouse Yvonne avec leur Lotus Elan de 1955 et après trois précédents classements en seconde place ! La deuxième marche du podium a été remportée par le talentueux équipage THIRIET – THIRIET avec leur puissante Jaguar Type C et l’équipage marocain LAZRAK – CHRAIBI a terminé troisième du classement. Un diner de Gala organisé à La Mamounia a clôturé cette somptueuse édition qui a vu concourir de talentueux équipages et de somptueuses voitures telles que la Austin Healey de 1955 de Daniel et Rabia SCHLATTER ou la Mercedes 300 SL Roadster de 1957 de Fritz et Birgit KAISER. C’est ainsi que s’achève cette 19ème édition du Rallye Maroc Classic qui a enchanté à la fois ces participants et l’équipe organisatrice qui s’attaque d’ores et déjà à la préparation de la 20ème édition du rallye qui aura lieu du 16 au 23 Mars 2013. L’itinéraire s’élancera cette fois plein sud afin de pouvoir profiter wholesale jerseys de routes et paysages ensoleillés et de magnifiques hôtels. Toujours dans la lignée « L’allure n’est pas qu’une question de vitesse » nous souhaitions, pour cette édition anniversaire, offrir à nos participants un rallye inoubliable et plein de surprises los !

Comments are closed.