Retour sur le 27ème RALLYE MAROC CLASSIC

Retour sur le 27ème RALLYE MAROC CLASSIC

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc

Samedi 12 mars 2022, après 2 années d’absence en raison de la crise sanitaire internationale, se déroulait la journée de vérifications de la 27ème édition du Rallye Maroc Classic – La Route du Coeur à Agadir pour effectuer les vérifications administratives, revêtir les voitures aux couleurs du rallye et de ses partenaires, et affronter les 6 étapes, 19 épreuves de régularité et quelques 2000km à parcourir au coeur du Royaume du Maroc.
C’est sous un grand ciel bleu que la 1ère étape, en boucle autour d’Agadir avec la Vallée du Paradis comme point d’orgue, mena les participants au coeur de gorges bordées de palmiers uniquement accessibles par des routes sinueuses et étroites. Les premières épreuves de régularité étaient à affronter pour établir un premier ordre parmi les forces en présence avant de rejoindre l’Océan Atlantique et ses points de vue imprenables, avant d’entamer la grande traversée, plein « Est », qui mena dans le désert marocain dès le lendemain !
Le grand voyage débutait réellement avec la traversée de l’Anti-Atlas prévue lors de la 2ème étape. Entre palmeraies et montagnes, la matinée au fort accent de voyage dans le temps, se déroula en terre berbère. Le brouillard et la neige faisaient leur apparition au moment de rejoindre un lieu encore inexploré où était organisé un déjeuner atypique au coeur de la palmeraie d’Aït Mansour. L’itinéraire était ensuite plus rapide vers Tata où était installé un bivouac de luxe rappelant les exploits passés de Cyril Neveu sur le Dakar.
Après un réveil faisant face au lever du soleil, la 3ème étape parcourait les étendues gigantesques du désert marocain, tantôt clairsemées d’acacias et de kasbahs millénaires, pour rejoindre Tazenakht, la capitale des tapis berbères, puis le grand plateau débouchant sur la province de Ouarzazate et ses décors des grandes productions cinématographiques. Avec une après-midi « libre », qui semblait bien méritée pour chaque participants, chacun pouvaient alors profiter d’instants de detente et de visites touristiques, à mi-parcours.
La 4ème étape s’annonçait comme la grande nouveauté de cette édition 2022, avec un itinéraire inédit au coeur du Haut Atlas, où les pluies avaient habillées les sommets d’une neige fraîche immaculée, pour des panoramas aux contrastes exceptionnels en écho au gigantisme des sommets culminants à plus de 3500m d’altitude. Le déjeuner, sur les hauteurs de Taliouine, célèbre pour son safran, proposa quant à lui des plats parfumés de cet or rouge avant de reprendre la route vers la Vallée des Milles Kasbahs, à Ait Benhaddou !
Le col du Tizi N Tichka et la Kasbah du Glaoui de Telouet, points de passage obligés entre le Sud et le Nord du royaume, étaient au programme de la 5ème étape, pimentée par un contrôle de passage organisé en pleine épreuve de régularité qui n’aura pas manqué de rebattre les cartes dans la lutte pour la victoire finale. Le parcours, plus roulant dans l’après-midi, laissait apparaitre le lac de Bin El Ouidane, et ses rives bordées de montagne, que le Rallye Maroc Classic n’avait plus visité depuis de nombreuses années.
La 6ème et dernière étape avec sa matinée riche en moments forts, proposait un passage totalement inédit aux cascades d’Ouzoud pour rejoindre Marrakech, la ville rouge. Après avoir longé les fortifications, l’arrivée officielle était prévue sur les greens du Royal Golf Club avant de profiter d’une après-midi relaxante à la Mamounia, où chacun aura eu loisir de visiter les souks de la place Jemaa al Fna avant la soirée de remise des prix qui allait célébrer les grands vainqueurs de cette 27ème édition.
Dans la catégorie Classic, l’équipage Jadot – Mestdagh remporte la victoire sur leur AC Bristol durant la dernière étape alors que la BMW 1600 de Levie – Dewolf avait mené le rallye durant 5 étapes ; les époux Destas complètent le podium sur Porsche 911.
Dans la catégorie Prestige, la domination de l’équipage Roche – Renaudat fut totale sur leur Alpine A110, suivi d’une belle bagarre entre la Ferrari Portofino de Bel – Fisshmeister et la BMW i8 du couple Ettienne, respectivement 2ème et 3ème.
Nous vous donnons bien sur rendez-vous en Mars 2023 pour la 28ème édition, qui se voudra résolument novatrice !

Classement Final


Catégorie Classics
1- Jadot S. – Mestdagh E. (AC Bristol)
2- Levie P. – Dewolf P. (BMW 1600 Cabrio)
3- Destas J. – Destas B. (Porsche 911)
Catégorie Prestiges
1- Roche J. – Renaudat P. (Renault Alpine A110)
2- Bel J. – Fishmeister (Ferrari Portofino)
3- Ettienne M. – Ettienne S. (BMW I8)

L’édition 2022 en photos – 2022 edition in pictures

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *