16 mars, la quotidienne

CASABLANCA – BEN SLIMANE – FEZ, 375 KM + 1 ERC ET 1 ERR

MAROC CLASSIC 0549h ce matin départ de la première voiture pour une étape de 375 km, en direction de fez. Les concurrents un peu tendus s’élancent road book sur les genoux dans la circulation de Casablanca. Pour certains c’est la première fois qu’ils prennent le départ d’un tel rallye, et l’inquiétude se fait un peu ressentir. L’étape de liaison est courte, environ 1h pour rejoindre la première épreuve de régularité sur circuit. Organisée sur l’aéroport de Ben Slimane, les pilotes doivent eux mêmes choisir une moyenne basse (52 km/h) ou haute (60 km/h) en fonction de la puissance de leur voiture. L’épreuve est nouvelle, mais les concurrents semblent ravis de pouvoir s’exprimer, en fonction de la puissance de leur voiture. Petite anecdote, à propos de la Jaguar Lister N°24 d’Olivier Cazalière : les deux portes latérales on choisit de s’ouvrir en même temps lors de son départ sur le circuit… Après le déjeuner environ 320 km restent à parcourir jusqu’à Fez. La route est magnifique après un passage sinueux à travers des forets de Chênes, on arrive sur des plateaux très verts à perte de vue puis la terre devient rouge et les premiers bergers apparaissent poussant nonchalamment avec leur bâton, leurs troupeaux de moutons. La population applaudit notre passage, et on a le sentiment que ce défilé de voitures colorées, brillantes et si différentes les unes des autres font leur joie. Après Khamisset, le paysage change, on pourrait se croire en Toscane, tellement ces collines plantés d’olivier sont magnifiques. Ne manquent que les cyprès pour que l’illusion soit parfaite. Soudainement, au loin, le petit village de Moulay Idriss accroché à la colline annonce l’approche de la dernière épreuve de régularité. Après un passage un peu délicat pour les voitures très basses comme la Jaguar Lister, le CH6 attend les concurrents pour une épreuve de 14 km à travers le massif du Zerhoum. Encore 70 km et Fez, la cité impériale, connue pour son université (l’une des plus anciennes du monde), son quartier des tanneurs et ses « petits métiers », montre ses murailles. La « Jérusalem de l’occident » reste la capitale culturelle du Maroc et l’un des centres religieux les plus importants du pays. Il est environ 17h quand les premières voitures arrivent au parc ferme du célèbre Palais Jamai ou les concurrents passeront la nuit. Demain une petite étape de 290 km avec 2 épreuves de régularité et une épreuve sur circuit.

FAITS DE COURSES

  • N° 56 Adriana Karembeu et Aram Ohanian : Problème de pont pour cette Mercedes SEL, rentrée sur un plateau.
  • N° 48 Olivier Susset et d’Olivier Capiaux : Panne de la bobine d’allumage pour cette AC Cobra reconstruite par Shelby
  • Florence Cotar-Renaudat Photos Cyril de Platter
    Posted in Actualités, Edition 2014.