17 mars, la quotidienne

FES – LAC DAYAT AOUA – IFRANE, 290 KM + 2 ERR + 1 ERC

MAROC CLASSIC 088Une étape assez courte aujourd’hui, environ 290 km, rythmée par 3 épreuves de régularités dont une sur circuit.
L’objectif du jour étant de se rendre dans la petite station de ski de Michlifen, souvent décrite comme la petite Suisse ou la perle de l’orient, tout près d’Ifrane. Pour ce faire, les concurrents ont cheminé toute la matinée à travers grottes, cascades, forets de cèdres et de chênes verts jusqu’au djebel Tazzeka (1980 m) ou la vue spectaculaire permet de découvrir à la fois le rif et le moyen Atlas.

Le parcours du jour a permis aux concurrents de rentrer dans le vif du sujet. Ce soir de nombreux incidents mécaniques sont à déplorer, notamment celui des vainqueurs de l’étape d’hier, Virginie et Eric Marris qui après s’être un peu éloignés du parcours à bord de leur Austin Martin DB6 sont tombés en panne. Ils ont roulé dans une voiture de « courtoisie », prêtée par l’organisation.

Quant au sympathique équipage Philippe et sa fille Stephanie Biot, 10 ème du classement des « voitures classiques » d’hier, ils se sont retrouvés dans le fossé avec leur Morgan 3 wheelers, à cause d’une flaque d’huile perdue par un camion au milieu de la route. Partie tout d’abord en tête à queue, la Morgane a terminé dans le fossé ! Mais plus de peur que de mal ! Aidés par des concurrents et par la population locale, la Morgane a vite été remise sur ses 3 roues.

Pas de chance non plus pour l’autre Morgan N° 30 de Georges et Dominique Asperti Bourdin qui après la casse de son radiateur termine l’étape dans le camion balai. Du coté de nos personnalités, Adriana Karembeu et André Ohanian, attendent toujours la pièce qui leur permettra de réparer le pont de leur Mercedes.

Alexandre Brasseur surinvestit dans son rôle de copilote de l’Alpine A110 fait dire à Antoine Soulaire dans un éclat de rire « il est grave pris au Jeu ». On imagine l’ambiance dans la voiture !

Quant à Philippe Caroit , co-pilote de Jean Pierre Prevot sur une R8 Gordini, il a perdu tous les enregistrements de son trip master et navigue à vue !

Notons que l’équipage N°17 composé d’un pilote, ancien vainqueur du Monte Carlo historique, Carlos Ghistelinck, et son co-pilote vainqueur du Monte Carlo historique, David Lieven, sont en embuscade à la 8ème place et pourraient nous réserver des surprises…

Après un rapide déjeuner au bord du lac Dayat Aloua, ancien lieu de villégiature de la bourgeoisie de Fez, les concurrents se sont élancés, minute après minute sur l’épreuve de régularité circuit sur la route qui serpente pendant 7 km le long de ce magnifique lac. Pour compliquer un peu l’épreuve, un changement de moyenne était imposé.

En arrivant à Ifrane, nos candidats se sont retrouvés au magnifique hôtel de Michlifen, totalement inattendu dans ce cadre Marocain.

Demain, la plus longue épreuve du rallye pour rejoindre Boumalne Dades : 440 km et 4 épreuves de régularité.

Florence Cotar-Renaudat
Photos Cyril de Platter


Posted in Actualités, Edition 2014.