20 mars, la quotidienne

M’HAMID- OUARZAZATE, 238,11 KM / 2 ERR

MAROC CLASSIC 146Aujourd’hui l’étape est courte. 238 km à effecteur dans un temps imparti de 4h07, La 1ere ERR est annulée pour raison de sécurité, des engins de chantiers travaillent sur une portion de cette épreuve. Le paysage est de toute beauté, nous naviguons entre palmeraies et très anciens ksars, l’éclat des couleurs minérales rejaillit sur les constructions.

Au km 86 avant le départ de l’épreuve de régularité, les enfants de l’heure joyeuse se sont déplacés pour remettre des dessins aux concurrents. L’heure joyeuse est une association humanitaire qui officie pour la réhabilitation des enfants défavorisés, et le Rallye Maroc Classic – La route du cœur, chaque année organise une vente aux enchères au profit de cette association.

Le Premier ERR « défilé de l’AZLAG » est long de 22 km, la moyenne est de 57 Km. La route est sinueuse. . Cette spéciale est remportée par Les Courtens N°16 qui réalise l’exploit de placer leur Morgan 3 wheelers en tête.

Jacques Prost et son Alpine Renault est victime d’une nouvelle crevaison et termine à la 36 ème place, alors que Philippe Caroit place son R 8 Gordini en 8 ème position En catégorie Prestige, l’équipage féminin Jore – Pesquié s’impose devant les leaders de la catégorie la Porsche 997 N°119 de Lejonc – Pernot.

La suite de l’étape est absolument incroyable, des panoramas extraordinaires, pourraient nous faire penser aux canyons américains, le passage du défilé Azlag est impressionnant, les falaises sont à perte de vue et la route en lacet demande toute l’attention des concurrents.

L’épreuve suivante « Tizi N Tiniffit » de 30 km avec 2 changements de moyenne, se déroule dans un col très sinueux. La Mercedes Coupe N° 17, des pilotes chevronnés Carlos Ghistelinck et David Lieven, arrive plus d’une minute avant les Courtens.

En catégorie Prestige, la Ferrari de l’équipage féminin termine pour la seconde fois en tête, permettant de remonter à la 4 ème place du classement de cette catégorie L’arrivée de l’étape se fait aux célèbres studios de Cinema de Ouazazate, où se sont sont tournés, de nombreux films très célèbres, comme Laurence d’Arabie, un thé au Sahara ou Asterix et Obelix.

Concernant le classement général : bouleversement à l’issu de cette étape 5. Les frères Cerezo perdent leur leadership, victime de vapor lock, au cours de l’ERR de Tizi N Tiniffit. Ces derniers doivent laisser leur place, en tête de l’épreuve, pour 1seconde 3 à la Porsche N° 36 de Mohamed Touhlali et Olivier Verger . Tout se jouera donc demain dans la 6 ème étape Ouarzazate – Marrakech et notamment dans le col du Tizi n’ Test, épreuve mythique du Championnat du monde des années 70 qui se déroulait à l’époque sur la terre. L’Ac Bristol N°8, d’Eric Mestdagh et Sandrine Danot, perd sa 3ème place au profit des Courtens qui réalise un véritable exploit au volant de leur tricycle Morgan Three Wheelers.

Alexandre Brasseur et Antoine Soulaire sur l’alpine Renault A 310 sont 32 ème, alors que Philippe Caroit et Jean Pierre Prevost sur leur R8 Gordini sont remontés à la 15 ème place.

Adriana Karembeu et Andre Ohanian, victime d’une série d’ennuis mécaniques sont actuellement 42ème.

Demain une longue étape de 425 km pour rejoindre Marrakech, 3 épreuves de régularité sont au programme.

Florence Cotar-Renaudat
Photos Cyril de Platter


Posted in Actualités, Edition 2014.