DIMANCHE 11 MARS – TANGER – M’Diq – TETOUAN

DIMANCHE 11 MARS – TANGER – M’Diq – TETOUAN

Un départ depuis TANGER et une étape totalement inédite pour le 25eme Rallye Maroc Classic. C’est depuis le très fameux HÔTEL MIRAGE de TANGER, situé au pied de la GROTTE D’HERCULES sur la façade atlantique, qu’était donné le départ du Maroc Classic 2018.

C’était un spectacle exceptionnel dans les rues de Tanger de voir défiler les 30 équipages engagés au volant de voitures de légende : pas moins de cinq Cobra, une Ferrari 275 GTB, une Lancia Aurelia B24, deux magnifiques Austin Healey, deux DS (une totalement préparée « rallye » et une cabriolet), etc.

Après quelques kilomètres près de l’océan vers le Cap Spartel, les concurrents ont parcouru les hauteurs de TANGER avant de suivre l’intégralité du front de mer tangerois, du Port jusqu’au Cap de MALABATA. La route a pris alors un virage à 180 degrés vers le sud en direction de MELOUSSA et des collines voisines.

Un spectacle que le temps maussade n’aura pas réussi à gacher: les concurrents ne le savaient pas encore, mais le vent et les fortes pluies les accompagneront toute la journée, ces intempéries rendant certaines routes difficiles (km 122 : la route s’est transformée en piscine, passage délicat bien négocié par la caravane du rallye).

La route a immédiatement changé d’aspect pour devenir plus sinueuse et étroite. Les concurrents ont vu au loin apparaître la zone franche de Tanger, nichée au centre d’une très large vallée, témoignant de l’intense activité logistique et commerciale de la région. Le rallye s’est ensuite dirigé vers le Nord-Est pour rejoindre le Cap non loin de CEUTA, l’enclave espagnole.

Il était alors temps d’affronter la première épreuve de régularité (ERR). Elle s’est déroulée sur une route prenant de la hauteur et dominant la mer Méditerranée. Les éoliennes ont accompagné les moteurs de leur sifflements ! Court et rapide, le tracé chronométré a permis à l’équipage L. DERET / A. DERET de remporter cette première épreuve en Austin Healey 3000 dans la catégorie Classic. côté Prestige, la Dodge Viper emmenée par l’équipage B. OUVIER / J. OUVIER se place en tête de la catégorie Prestige.

Une fois la spéciale terminée, la route côtière a repris ses droits pour diriger les concurrents, au hasard d’une superbe vue sur Ceuta laissée sur la gauche, vers M’DIQ pour un déjeuner, les pieds dans l’eau et le sable blanc au BANYAN TREE.

Après déjeuner, TETOUAN n’étant situé qu’à quelques kilomètres de M‘DIQ, l’organisation avait concocté un itinéraire en boucle longeant la mer durant de nombreux kilomètres et offrant une vue à couper le souffle sur la Méditerranée qui semble s’étendre à l’infini.

Ce superbe décors, où la route se fond parfaitement dans les hautes falaises, proposait une conduite intéressante jusqu’au lieu de départ choisi pour la deuxième épreuve de régularité. Ce seconde chrono de la journée marquait également la fin de la route côtière et l’entrée du Rallye dans les terres cultivées. L’occasion de découvrir les premiers contreforts montagneux du RIF et, cela va sans dire, une route constituée de virage dans des vallées rocheuses encaissées. C’est dans ce décor que l’épreuve a eu lieu, non loin du village perchée de TALAMBOTE, point le plus au sud de cette boucle « dominicale ».

La seconde ERR du jour est venu confirmer le lancement des sportivités : 7,9km sur route mouillée. Ce tracé a convenu à l’équipage JM. ARLAUD / MF. ARLAUD en Citroën DS 21 dans la catégorie Classic, tandis que B. OUVIER / J. OUVIER ont confirmé leur 1ère place en Dodge Viper.

La caravane du Rallye a ensuite rattrapé la grand-route menant à TETOUAN, surprenante ville comme accrochée à la falaise, surplombant la mer ! Le SOFITEL TAMUDA BAY, encore une nouveauté, accueille les participants ce soir au terme de cette première étape. Les concurrents se retrouveront demain matin pour prendre la route, direction FES. Une étape comptant pas moins de 4 ERR !


Classement général provisoire / Temporary Ranking Classic

Catégorie Classics
1 – R. MEZIANE / Z. CHEMAO (Porsche Targa)
2 – E.EVERARD / JT. LEPLAT (Ferrari 275 GTB)
3 – JM. ARLAUD / MF. ARLAUD (Citroën DS 21)
Catégorie Prestiges
1 – B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper)
2 – M. COVAREL / C. MORARD (Mercedes SL55 AMG)
3 – LUCCHITTI / A. FORTE (MERCEDES AMG Coupé)
Télécharger le classement général provisoire au 11 mars 2018
Posted in Actualités.