Home » Actualités » Lundi 13 mars Etape 2 : Essaouira – Agadir (295 km / 4 ERR)

Lundi 13 mars Etape 2 : Essaouira – Agadir (295 km / 4 ERR)

La matinée était une première boucle insolite, au ras des vagues de la Plage de Sidi Kaouki puis dans les collines couvertes d’arganiers et de cultures soigneusement dissimulées par des murs de pierre.

La soixantaine de kilomètres de cette matinée aura été ponctuée de la première ERR programmée aujourd’hui : 14,9 km qui auront vu gagner l’équipage C.GHISTELINCK – L.DAVID sur Mercedes Coupé 350 pour la catégorie Classics, et l’équipage AIN IFRANE (Toyota Prius Hybrid) pour la catégorie Prestiges.

Une chance que tout les équipages n’auront pas eu : J.NEKMOUCHE-R.ESFANDIARI perdait le bouchon du radiateur de la Mercedes 190 SL au cours de cette première spéciale., il a été rattrapé par les mécaniciens à la fin de l’ERR, l’incident a pu être réparé. Malheureusement, cet après-midi, les ennuis mécaniques sont venus à bout de la la Mercedes, l’équipage est rentré en voiture de courtoisie…

Le Rallye a ensuite repris la route d’Essaouira pour un déjeuner fort apprécié sur les terrasses du Taros qui surplombent la skala du port. Un ultime parfum d’océan avant les premières ascensions et routes sinueuses de la région Amazigh entre Essaouira et Agadir, via la magnifique plage d’Imsouane.

C’est non loin de ce petit paradis qu’était lancée, en bordure d’une falaise surplombant l’océan, la deuxième spéciale du jour. L’exercice proposé n’était pas simple : réaliser un bon chrono de régularité sur une route étroite et sinueuse. M.TOUHLALI et O.VERGER (Porsche 911) sortent vainqueurs côté Classics, tandis que c’est l’équipage TOTAL (Maserati Gran Cabrio) qui se distingue côté Prestiges.

Les concurrents auront à peine eu le temps de se remettre de leurs émotions en retournant pour quelques kilomètres sur la nationale 1, qui relie ESSAOUIRA à AGADIR, qu’il sera déjà l’heure d’affronter la 3ème ERR de la journée : « le Barrage de Moulay Abdellah ». Cette épreuve restera sans nul doute l’un des moments clés de ce 24ème Rallye Maroc Classic.

Sur un itinéraire quasiment dénué de circulation, les multiples épingles, les freinages appuyés et les relances se succèdent sans discontinuer. Catégorie Classic, l’équipage E.WIEDERIN – A.HÖFER (Porsche 356 A) aura été le meilleur sur cette épreuve de pilotage en montée et descente. Pour les Prestiges, c’est encore une fois l’équipage TOTAL qui l’emporte

Avant de rejoindre à nouveau la côte Atlantique, les concurrents se sont élancés pour une dernière spéciale menant à Tamri, capitale marocaine de la banane, avec sa descente vertigineuse vers le fond de la vallée. Cette configuration aura porté chance à C.FIGARET et A.RAYNAL (AC Cobra) qui prennent la première place de l’ERR-7 en Classics, ainsi qu’à l’équipage TOTAL qui domine largement la catégorie Prestiges. Un coup de chapeau tout de même à la voiture Aïn Ifrane (équipage 200 – Toyota Prius Hybride) qui s’est risqué dans les moyennes hautes pour courrir les ERR de cette 2ème étape, ils sont les seuls à avoir fait ce choix sportif !

Enfin, le Rallye a laissé derrière lui les massifs pour faire face à l’Atlantique, derniers efforts de cette deuxième étape. Direction le SOFITEL qui accueille la caravane pour deux soirées. Ces deux nuits consécutives à AGADIR permettront aux participants de se détendre et de partir à la découverte, ou re-découverte, de la plus grande cité balnéaire du Royaume.

Demain, la troisième étape représentera une boucle au sud-est d’Agadir, avec pour point d’orgue « Tafraoute » et ses rochers peints !

Classement général provisoire


Catégorie Classics
1 – E.WIEDERIN-A.HÖFER – PORSCHE 356 A
2 – C.GHISTELINCK-L.DAVID – MERCEDES COUPÉ 350
3 – M.TOUHLALI-O.VERGER – PORSCHE 911

Catégorie Prestiges
1 : Equipage TOTAL (Maserati Gran Cabrio)
2 : Equipage AIN IFRANE (Toyota Prius Hybrid)
3 : C.VERZELE – J.IDE (Bentley Continental GTC)

carte

Le résumé du jour en images


Comments are closed.